Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

L’UR Namur a plusieurs dossiers sur le feu

1 août 2020 - 14:51

L’Union Namur devra migrer au stade Adeps à Jambes, au terme de la saison prochaine.

Entre la P4 avec les anciennes gloires et l’annonce de la fin du bail des Merles aux Bas-Prés, l’actualité reste mouvementée.

La semaine aura été instructive pour le matricule 156. Les nouveaux dirigeants ont salué le premier galop à l’entraînement de la P4 mercredi soir et ont appris que leur séjour aux Bas-Prés prendrait fin au terme de la prochaine saison. Dans les deux cas, Michel Mauléon sait qu’il reste pas mal de travail.

Lors de la descente de la P3, l’idée avait germé dans l’esprit du Jambois pour repartir sur une bonne base. Et, même si le noyau, confié à Claudy Verlaine et Michel Lazaron, n’est pas encore tout à fait complet, le bébé est proche d’être porté sur les fonts baptismaux. «Nous voulions conserver une P4. La formule, composée d’une bande d’amis et de quelques jeunes qui voulaient rester, me semblait intéressante, expose Michel Mauléon. Tout le monde ne sera pas toujours là et je dois former un noyau assez important».

Izzet Akgul, Boris Bertrand, Andy Chiacig, Nadir et Majid Sbaa, Blaise Fonteijne, David Quévy, Pascal Vanderdonckt, Vincent Adant, Jérôme Verlaine, et Isidore Wawa seront quelques-unes des cartes prestigieuses, mises à disposition du duo de coaches.

Michel Mauléon réagit aussi à l’annonce du départ de Salzinnes vers Jambes des Noirs et Jaunes. «C’était prévu, reconnait-il. Il me semble que le Bourgmestre Maxime Prévot avait annoncé que notre club méritait des infrastructures de qualité. Qu’en sera-t-il des aménagements prévus à l’époque, car le stade n’est actuellement pas vraiment adapté au foot national».

Le président de Jambes, Bekim Sentürk, est moins inquiet. «J’ai lu l’intervention de Maxime Prévot et je suis 100% d’accord avec lui. Ce déménagement est prévu depuis 2011». Sans critiquer les Merles, il tient malgré tout à apporter certaines précisions. «Depuis 2011 et jusque 2019, les dirigeants namurois de l’époque ont été invités à des réunions avec notre club, lAdeps qui est propriétaire du site, et le SMAC, locataire important du stade. Par arrogance ou incompétence, les responsables s’étaient souvent désistés au moment de défendre leurs intérêts. Ni l’Adeps, ni la Ville n’y sont pour quelque chose». Il rejoint Michel Mauléon sur un point important: «Le stade mérite des aménagements pour une équipe de foot du standing des «Merles». Je pense qu’un ménage à trois est tout à fait possible. Il n’y a pas d’autre solution, de toute façon».


B.J. - L'Avenir - 1/8/2020

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20200731_01495746/l-ur-namur-a-plusieurs-dossiers-sur-le-feu?fbclid=IwAR1DRKxl2O2X58mH91Julvz51rs4eMiW3IcPGvPoMgwEvFJsdHa-LspR3C4

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 32 Supporters