Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

L’heure des mises au point

11 décembre 2018 - 13:35

Namur vit sa première crise visible depuis la fusion. Elle semble plus relationnelle que sportive et provoquera des discussions ce soir.

Au lendemain du 0/6 concédé chez les deux derniers du classement, l’heure est à la mise au point dans les rangs namurois. La tension, la déception et l’adrénaline – rarement de bons conseils à chaud – semblent un peu retombées.

Ce soir avant l’entraînement, les dirigeants vont rencontrer l’entraîneur Jean-Claude Baudart. L’objectif sera d’échanger à tête reposée, si possible de manière constructive, afin de comprendre les deux récents échecs et de crever l’abcès avant le derby de samedi contre Aische, dernier match de 2018. «On est tous dans le même bateau et on doit avancer ensemble», tente-t-on de rassurer au club.

Les joueurs ont également prévu de se réunir un peu plus tôt pour se remobiliser, rappeler le besoin d’autodiscipline aux entraînements. Humilité et travail doivent redevenir les maîtres mots. Mais comment maintenir en alerte des garçons sûrs de leur talent et de leur place? Là se situe sans doute le principal défi du staff, félicité dans la victoire et critiqué dans la défaite.

Pas tout remettre en questions

Depuis la fusion avec Fosses-la-Ville au printemps dernier, divers problèmes couvent. Les récents résultats les ont mis à jour. Mais la crise sportive est à relativement car l’équipe occupe toujours une belle deuxième place au classement avec 33 points sur 48, la deuxième meilleure attaque (après avoir longtemps eu la meilleure) et la troisième défense de la série.

Certes, les Merles n’y ont pas toujours ajouté la manière mais ils ont gagné dix matches sur seize et ont participé au retour des supporters au stade. Ils font partie du nouvel élan – bancal à certains niveaux – né de la fusion.

Tout n’est donc pas à jeter ni à remettre en question mais on sentait depuis plusieurs semaines que la suffisance de certains prenait le dessus sur les qualités intrinsèques de l’effectif. Quand la victoire est au bout, on ferme les yeux. Mais quand on perd, les frustrations et tout un tas de choses jaillissent. Et certains joueurs, pointés du doigt par l’entraîneur dimanche après le match à Ganshoren, n’ont probablement pas digéré les propos.

Vers un départ de Baudart?

Malgré l’appel au calme et à la sérénité lancé de toutes parts, on a le sentiment qu’au-delà des résultats purement sportifs, c’est l’aspect relationnel qui provoque des grincements de dents en interne. De là à imaginer une séparation avec Jean-Claude Baudart? Ou un départ ce celui-ci? «Un lien s’est cassé», a-t-il dit dimanche. Ce scénario semble peu probable à l’heure actuelle mais cependant pas à exclure définitivement. À terme, il est au moins envisageable et, selon certaines sources, déjà envisagé.

En attendant, nul doute que la trêve tombera à point nommé et permettra un relatif retour au calme dans les travées du stade communal.

Vincent BLOUARD - L'Avenir - 11/12/2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 23 Supporters