Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

La débâcle qui fait tache (Stockel - Namur : 4-0)

3 décembre 2018 - 15:12

Rosmolen fixe le ballon, sous les yeux de Kanga et Boukamir.

Trop sûrs d’eux, les Namurois ont été ridiculisés par l’envie et l’efficacité des Bruxellois. Un tel score chez le dernier, ça fait tache (Stockel - Namur : 4-0)

Les Merles sont tombés de très haut ce dimanche après-midi chez la lanterne rouge. D’aussi haut que se trouvaient leur ego et leur suffisance. «Une suffisance exceptionnelle et inexcusable, grinçait le coach namurois Jean-Claude Baudart, très remonté contre ses joueurs. On a cru que ça allait aller tout seul. Mon équipe manque d’orgueil et a un ego surdimensionné. Ce n’est pas qu’on a mal joué, on n’a pas joué du tout! Pourtant, à la mi-temps, j’ai crié comme rarement.»

Sur une petite surface synthétique qui aurait dû leur convenir, les Namurois ne sont jamais rentrés dans le match face à des Bruxellois intrinsèquement moins doués mais qui méritent sans doute mieux que la lanterne rouge. Ils ont fait preuve d’un courage et d’une efficacité incroyables. Namur aurait même pu se retrouver mené rapidement si Aromatario n’avait pas sorti un réflexe à même sa ligne sur une reprise de Van de Walle (10e).

Un chiffre résume la première période de l’Union, c’est son nombre de tir cadré: zéro.

Dans le jeu, ce n’était pas mieux. Juste avant la mi-temps, la perte de balle de Koob et le mauvais placement défensif ont amené l’ouverture du score de Demeur, isolé pour conclure une première frappe détournée miraculeusement par Aromatario (1-0).

Un seul tir cadré

Malgré la gueulante aux vestiaires, rien n’a donc changé à la reprise. Oui, c’est vrai, Namur a souvent eu la mainmise sur le ballon. Mais les centres n’ont pas trouvé preneur, les combinaisons n’ont pas abouti. Seul Hellas a tenté sa chance à distance: le seul tir cadré namurois du match (70e).

En contre, Stockel a parfaitement utilisé les failles défensives pour corriger l’attitude namuroise. D’abord, Erdogan, d’un lob magnifique des 25 m (2-0). Puis De Bruille, d’un pointu un peu chanceux plein axe au cœur d’une défense friable (3-0). Enfin Erdogan à nouveau, au bout d’une contre-attaque collective rondement menée (4-0) au moment où l’Union tentait logiquement le tout pour le tout avec Kitoko, Gerodez, Mwemwe, Kenmogne et François aux avant-postes.

Malgré cette lourde défaite, Namur reste deuxième au classement. Mais à neuf points du RCS Brainois.

Une double dépendance?

En l’absence de Descontus (cote froissée), Jean-Claude Baudart avait décidé d’aligner Boukamir au back gauche et Koob comme médian défensif.

«On a manqué de mouvements et les passes n’arrivaient pas, commentait Cédric Koob, dont la dernière titularisation remontait au 20 octobre. C’est toujours interpellant quand l’équipe perd la fois où vous êtes sur le terrain.»

Il serait trop facile de remettre la faute sur lui car lui n’a pas compté ses efforts. Les cadres autour de lui n’ont pas répondu aux attentes. «Après ce match, je peux constater une Descontus et une Boukamir dépendance, pointait le coach Jean-Claude Baudart. Quand Descontus n’est pas là et que Boukamir joue autre part qu’en numéro 6, ça ne va pas.» Dès lors, pourquoi ne pas avoir aligné un Mathieu De Roos au back gauche, lui qui a déjà dépanné à ce poste côté droit? Voire Lorys Graulus. «J’ai voulu essayer comme ça mais j’en reviens à la conclusion que quand ces deux-là manquent à leur place, c’est difficile…»

Le prochain puzzle sera différent puisque dimanche à Ganshoren, si Descontus devrait être de retour, Boukamir sera suspendu pour abus de cartes jaunes.

STOCKEL: Vander Heyden, Van de Walle, Duson, Bollanga, Stefenatto, Baur, Kanga (86e Van Bael), Martinez, De Bruille (62e Raddas), Demeur, Erdogan (79e Vuerinckx).

NAMUR: Aromatario, Toussaint, Vander Cammen, Bojovic, Boukamir, Koob (51e Hellas), Kitoko, Mwemwe, De Roos (61e Kenmogne), Rosmolen (61e Gerodez), François.

Buts: Demeur (1-0, 43e), Erdogan (2-0, 58e et 4-0, 76e), De Bruille (3-0, 61e).

Cartes jaunes: De Bruille, Erdogan, Toussaint, Boukamir.

Arbitre: Blanni.

V.BL. - L'Avenir - 3/12/2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 23 Supporters