Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Le défi de Renato Aromatario

6 novembre 2018 - 14:42

Renato Aromatario veut idéalement atteindre dix matches sans encaisser.

Pour la 3e fois de la saison, Namur a encaissé plus d’un but en championnat. Le défi de dix clean sheet est toujours accessible pour Renato Aromatario.

Heureusement pour Renato Aromatario, le soleil brillait dimanche après-midi au-dessus du stade communal de Jette. De quoi réchauffer un minimum le gardien namurois qui n’a été véritablement sollicité qu’une seule fois, à quinze minutes du terme, par l’attaquant Ivan Ruiz Cerqueira alors que le score était de 1-4. Pourtant, il a fini par encaisser un deuxième but, ce qui n’était arrivé que deux fois cette saison (contre Ath et Braine, en septembre). «Je râle un peu, surtout sur le deuxième but parce qu’il découle d’une action confuse», raconte l’ancien gardien de Châtelet.

Pas toujours évident de rester attentif et concentré lorsque le ballon circule souvent loin de son but. «Chaque gardien a sa façon de rester dans son match, raconte Aromatario. Moi, c’est en parlant et en commandant ma défense. Parfois, ce sont simplement quelques mots pour replacer, encourager ou secouer mes équipiers, et ça m’aide à rester éveillé, focus.»

Dimanche, on l’a souvent entendu. Mais le gardien namurois n’a pas toujours été si expressif. «Communiquer, c’est indispensable pour un gardien. On apprend ça en jeune mais c’est forcément plus facile avec l’âge (NDLR: il a 31 ans) et l’expérience que lors des premières saisons en équipe première où tu découvres.»

Objectif: 10 clean sheet

Deuxième du classement à trois points du leader brainois, Namur possède la meilleure attaque de la série (30 buts) mais pas la meilleure défense. Et ça, ça titille Renato Aromatario. «Au-delà du classement général, on s’est lancé un autre défi avec le groupe, dit-il. Encaisser le moins possible et essayer d’atteindre le plus de clean sheet. On est actuellement à cinq et on en voudrait au moins dix sur l’ensemble du championnat.»

Pour cela, il peut évidemment s’appuyer sur des médians et des défenseurs solidaires. «Notre quatre arrière est très solide, vante-t-il. On a beaucoup d’expérience et de taille avec Toussaint, Vander Cammen et Bojovic. Même si, à gauche, Descontus est plus petit, il est costaud aussi. Il faut se lever tôt pour nous bousculer et gagner un duel aérien dans notre partie de terrain.»

Des dispositions à confirmer samedi soir à domicile face au Stade Brainois avant trois matches plus abordables sur papier pour clôturer le premier tour.

Vincent BLOUARD - L'Avenir - 6/11/2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 23 Supporters