Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Graulus, président de l'UR Namur FLV, attend plus de son équipe: "On en veut toujours plus"

2 octobre 2018 - 17:38

Le président namuro-fossois attend encore plus de fond de jeu

Avec un 13 sur 18, à un point des co-leaders Tournai et CS Brainois, l’UR Namur FLV fait un début de saison à la hauteur des espérances. À l’issue de la victoire contre Quévy-Mons samedi soir, le président Christophe Graulus se montrait néanmoins partagé. "On a fait une seconde mi-temps convenable mais en première on ne peut pas dire qu’on ait été bon. Il nous manque un peu de fond de jeu. On veut un peu de plus de foot" , lâchait-il. Ce lundi, l’homme fort namurois a nuancé ses propos.

Christophe, êtes-vous réellement insatisfait de votre équipe ?

"Non. Les résultats sont là et finalement c’est ce qui compte. Ils peuvent continuer comme ça si, à chaque fois, ils s’en sortent de la même manière."

Qu’entendiez-vous par "on veut plus de foot" ?

"On a beaucoup de talent dans l’équipe. On en attend dès lors toujours un peu plus. Lors des deux premières rencontres de championnat, et ici lors de la seconde mi-temps, la circulation de balle a été exceptionnelle. On doit pouvoir reproduire ça durant 90 minutes."

Vous êtes donc assez exigeant envers votre groupe…

"Oui, peut-être même un peu trop, je le reconnais. D’autant plus que c’est un nouveau groupe avec de nouveaux joueurs intégrés et qu’on ne joue plus sur un synthétique, pour ceux qui étaient déjà là l’an dernier. Mais l’appétit vient en mangeant et comme je l’ai dit, on en veut toujours plus. C’est aussi une manière de maintenir les joueurs en alerte."

En voulant plus de fond de jeu, vous voulez aussi plus de spectacle ?

"Pas forcément car pour l’instant, personne ne rouspète. Or, il y avait environ 275 personnes au stade samedi soir. Il y a des buts (NdlR : l’UR Namur FLV possède de loin la meilleure attaque avec +19) et des résultats. Ce n’est pas comme si on ne proposait rien."

Après six matchs, on sent l’équipe monter en puissance.

"Elle a fait preuve de beaucoup de maturité jusqu’à présent. Mais le coach aussi, Jean-Claude Baudart, souvent dénigré, monte en puissance. Il est de plus en plus serein avec son système de jeu. Tactiquement, il n’a pas beaucoup de leçons à recevoir des autres entraîneurs. Il y a donc quand même de quoi être satisfait."

Les Sports +, Sébastien Monmart
Publié le mardi 02 octobre 2018 à 09h37 - Mis à jour le mardi 02 octobre 2018 à 16h15

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 23 Supporters