Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Namur s’attend à un mur

8 septembre 2018 - 15:02

Mathieu De Roos estime qu’on parle trop de Namur comme d’un favori.

Deuxième déplacement consécutif pour des Merles qui s’attendent à devoir contourner un mur athois. Baudart va miser sur la vitesse.

Après un début de semaine consacrée à la récupération et à l’amusement, les troupes de Jean-Claude Baudart se sont concentrées sur leur second déplacement consécutif, prévu ce dimanche à Ath. Histoire de ne pas perdre l’excellente dynamique de début de saison et de poursuivre sur leur bonne lancée.

Une visée ambitieuse et légitime qui ne sera pas abordée avec un excès de confiance malvenu. «J’estime que j’ai un groupe assez mature pour gérer ce genre de situation, raconte l’entraîneur namurois. Les Hennuyers ont été scoutés et nous connaissons bien leurs qualités. Notre adversaire reste sur deux défaites et voudra se reprendre. C’est costaud défensivement. À nous de faire parler notre vitesse…»

«On parle un peu trop de nous»

Le coach namurois s’attend à devoir contourner un «mur» athois qui pourrait s’ériger devant ses joueurs, «contrairement aux deux semaines précédents où nos adversaires jouaient au football», pense Baudart.

Les Centristes paraissent un peu dans le doute et assez nerveux comme en attestent leurs exclusions lors des deux premiers matches.

Mais comme son coach, Mathieu De Roos est assez confiant. «L’ambiance est excellente et nous travaillons dur, expose le Boninnois, qui a retrouvé son flanc droit fétiche. J’aime bien me trouver en position plus offensive tout en sachant que je suis bien couvert si je monte, reconnait-il. Mais je trouve qu’on parle un peu trop de nous et on sait qu’on sera attendu partout.»

Il va falloir assumer ce statut.

L'Avenir, 9-9-2018 (Benoît Jadot)

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 23 Supporters