Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Les Namurois remettent le pied à l’étrier

19 juillet 2018 - 19:06

Quinze joueurs étaient présents autour de Jean-Claude Baudart, lors de ce premier entraînement au stade Winston de Fosses-la-Ville.

Les Namurois ont repris les entraînements ce mercredi soir avec un tout nouveau groupe. Une cohésion doit être rapidement trouvée.

Ce mercredi, c’était déjà l’heure de la reprise des entraînements pour les Namurois. Et une chose est sûre: ils n’ont pas été dépaysés puisqu’ils se sont entraînés sur le terrain de Fosses. La cause? «Le terrain, aux Bas-Prés à Namur, souffre de sécheresse, confie le coach Jean-Claude Baudart. Les premières semaines d’entraînement vont être un peu chaotiques car nous allons changer beaucoup de terrain. Sur les trois entraînements de la semaine, on ira deux fois à Mascaux (Jambes) et une fois à Fosses.»

Sur les dix-huit joueurs du noyau namurois, quinze étaient présents lors de ce premier entraînement. «Les trois autres rentrent de vacances dans les prochains jours», précise le coach.

Une cohésion de groupe

Un groupe complet aux entraînements sera indispensable aux Namurois, s’ils veulent trouver une cohésion. Le coach Baudart a d’ailleurs prévu un programme très fourni pour le mois de juillet: «Une quinzaine d’entraînements sont prévus avant la reprise du championnat. J’y ai ajouté sept matches amicaux, des préparations physiques et un stage à la côte d’Opale dès la semaine prochaine, juste avant le match de Coupe contre Flavion.»

Si les entraînements vont aider à trouver cette cohésion, les transferts faits par le club n’ont pas été réalisés au hasard. «Je n’ai transféré que des joueurs qui se connaissaient, explique Jean-Claude Baudart. C’est d’ailleurs très simple: tous mes gars qui occupent un poste dans l’axe ont déjà joué au moins une fois ensemble. Mes joueurs latéraux se connaissent aussi et cela va permettre de trouver une cohésion de groupe plus rapidement.»

«La colonne de gauche comme objectif»

En division trois amateurs, les Namurois se situent dans la première poule, avec une seule autre équipe du Namurois, Tamines. «J’aurais préféré être dans la deuxième poule, confie le coach Baudart. Dans notre championnat, nous allons affronter des équipes plus compétitives, qui vont proposer un beau football. L’objectif sera avant tout de terminer dans la colonne de gauche. Mais aussi et surtout, de redonner envie aux gens de revenir au stade des Bas-Prés.»

Le coach est encore à la recherche d’un attaquant pour compléter son noyau. Les candidatures sont donc lancées.

L'Avenir, 19/7/2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 23 Supporters