Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

UR Namur : la réorganisation primordiale

17 avril 2018 - 17:26

Le nouveau directeur général du futur club UR Namur Fosses-la-Ville, Alain André, a déjà enfilé son bleu de travail. Il veut redynamiser le club.

Même si cela peut paraître cliché, le nouveau venu, policier de son état, aime l’ordre et la discipline. Fini le flou artistique qui baignait souvent les Bas-Prés au niveau administratif. Papa du jeune gardien U17 et membre du noyau A, Maxim, Alain André n’est pas un néophyte dans le milieu footbalistique.

«J’ai déjà travaillé avec Christophe Graulus à Fosses, rappelle le Sambrien qui a suivi ensuite son fils à Mascaux. Pour raisons personnelles et professionnelles, j’avais dû stopper ma collaboration. Christophe m’a demandé il y a quelques mois de l’épauler dans la gestion quotidienne à Fosses avant de me parler du projet de fusion.» Il poursuit: «J’estime que la Ville de Namur mérite d’évoluer en D2 ou D1 amateurs. Un souhait à réaliser sur le long terme. Nous voulons nous investir dans la durée.»

Une fusion ne se fait pas toujours sans dommages collatéraux (voir ci-contre). Une restructuration est nécessaire, des anciennes instances dirigeantes jusqu’aux bénévoles. «Nous allons voir tout le monde dans le club et serons à l’écoute. Mais il est bien évident que nous ne pourrons garder tous les anciens. Nous essayerons de conserver un maximum de monde mais il y aura inévitablement des doublons.»

Outre une profonde refonte dans le travail administratif, le but des nouveaux dirigeants est de rendre un lustre sportif au matricule 156. «Nous voulons ramener les gens au stade et que les supporters (re)prennent du plaisir à voir leur équipe en y amenant une touche namuroise. Et surtout relancer l’école des jeunes, en chute vertigineuse actuellement en y intégrant des formateurs diplômés. Nous avons des contacts dans ce sens.»

Plus de communication

Un chantier global titanesque mais qui, cette fois, devrait être mené à bien dans les prochaines années.

Les supporters sont déjà séduits, eux qui ont vu le numéro 3 de Michel Soulier retiré officiellement des futurs maillots. Un desiderata désormais inscrit dans les statuts de l’ASBL.

Une autre lacune rédhibitoire sera gommée au maximum, selon le nouveau DG: la communication. Celle-ci n’a pas souvent été le point fort de l’UR Namur. «Dès que certaines nouvelles officielles seront connues, les médias seront prévenus par communiqué», promet Alain André. Cela change de la récente omerta décrétée par certains.

L'Avenir, 17-4-2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters