Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Jean Mathieu : «C’est arrangé»

10 avril 2018 - 17:57

Après celle de président, Jean-Claude Baudart va revenir à Namur avec la casquette de coach…

Alors que les tractations se poursuivent en coulisses pour entériner la fusion entre l’UR Namur et Fosses (tous les documents doivent être rentrés à la Fédération pour le 15 avril), deux créanciers attendaient avec impatience la date de ce lundi 9 avril.

Et pour cause: le comité exécutif avait accordé un ultime délai à l’UR Namur jusqu’à ce lundi 12 h pour exécuter la décision de la Commission des litiges du 3 novembre et celle du comité d’appel du 17 novembre. La première condamnait Namur à verser 30 500€ à son ancien entraîneur Pascal Bairamjan et la deuxième 6 300€ au joueur Jean Mathieu. À défaut de paiement, les activités sportives auraient été suspendues. Et Namur n’aurait pas pu jouer ce week-end. Le conditionnel est de mise car l’homme fort de Fosses, Christophe Graulus, a trouvé un arrangement avec Bairamjan et Mathieu. Le joueur de Durbuy confirme. «J’ai rencontré Christophe Graulus et nous nous sommes arrangés. C’est une sorte de compromis entre nous. Il a promis de me verser l’argent pour aujourd’hui (lisez hier). Je n’ai encore rien sur le compte, c’est normal avec les délais bancaires. Mais M. Graulus m’avait l’air sincère, je ne me tracasse pas. » On a tenté de joindre Pascal Bairamjan, sans succès.

Si ces deux cas sont réglés, derrière, d’autres créanciers vont encore se manifester. À commencer par l’ex-fidèle T2 Vincent Pingaut, lui aussi en litige avec le club. Il a déjà envoyé les documents à la Fédération qui va enclencher la procédure habituelle.

«Une future équipe régionale»

Côté sportif, alors que l’ex-président «Rémy Bricka» Lebrun a ajouté une nouvelle corde à son arc à Namur en occupant le rôle de T2 samedi à Bertrix, Jean-Claude Baudart annonce préparer une grosse équipe. «On espère que le nouveau club évoluera en D3, précise le coach fossois. Dans 15 jours, tout sera plus clair. Mais je ne reviens pas à Namur pour régler les dettes mais pour continuer le projet entamé à Fosses. J’investis pour construire une équipe compétitive avec des Namurois et des Sambriens. Mes joueurs de Fosses devraient rester et hormis peut-être le fils Bukran, on ne conservera pas grand monde de Namur. Je veux vraiment aligner une équipe régionale. Les joueurs appellent pour venir, c’est bon signe.» Mais avant, il faudra que le département juridique de l’Union belge valide la fusion et la création du nouveau club.

L'Avenir Namur, 10-4-2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters