Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

L’UR Namur et Fosses vont fusionner !

4 avril 2018 - 17:52

Un mariage surprenant est programmé dans les prochaines semaines entre les deux clubs.

Dans le fond du trou il y a quelques jours suite à l’arrêt des négociations entre les repreneurs franco-allemands et Lucien Romeo, l’UR Namur connaît un nouveau sursaut. Mais ici, on peut vraiment parler de tremblement de terre, assez élevé sur l’échelle de Richter. Et même d’un virage historique que les « Merles » vont prendre avec l’aide du club de Fosses.

L’UR Namur, avant-dernier en D3 Amateurs et criblé de dettes, va en effet fusionner en fin de saison avec le cercle de Fosses-la-Ville, actuel leader de P1. Dans notre édition de vendredi dernier, Lucien Romeo évoquait la piste éventuelle d’un autre repreneur. Il s’agissait en fait de Christophe Graulus. Le grand patron de Fosses est sorti du bois. « Le consortium franco-allemand a claqué la porte. C’était du pipeau, leur truc. Lucien n’avait aucune garantie. Il m’a parlé de tout cela, on se connaît bien puisqu’on travaille dans le même domaine (ndlr : les télécommunications) », explique Graulus.

Avec le matricule 156

Difficile de négocier une fusion entre deux clubs durant un week-end de Pâques. On se doute que les premiers contacts remontent à plusieurs semaines mais les deux parties ne veulent pas en dire davantage. « Chaque équipe va termine sa saison de son côté », reprend Christophe Graulus, qui nous dévoile tout de même l’une ou l’autre information. Le Sambrien sera le futur président d’un club qui gardera le matricule 156, centenaire, pour les puristes de l’UR. « Je pense que cela fera plaisir aux supporters de l’UR Namur. Et ceux de Fosses ? Effectivement, mais on ne déplace pas non plus les foules. Lucien Romeo fera toujours partie de l’entité, tout comme Bertrand Lebrun. Jean-Claude Baudart sera le futur coach mais je dois m’entretenir avec Zoran Bojovic. »
Tout le volet administratif de cette fusion sera évidemment avalisé dans les faits par l’Union belge au mois de juin mais selon nos informations, aucun souci ne devrait perturber le projet qui sera véritablement concrétisé cet été pour la saison 2018-2019. « Lorsqu’on fusionne, on choisit le matricule que l’on désire et la division que l’on souhaite. On espère donc valider la montée avec Fosses rapidement pour être en D3 Amateurs la saison prochaine. Concernant les dettes fédérales de l’UR, on s’en occupera. On paiera les dossiers Bairamjan, Mathieu, etc. »

Spy comme seule inconnue

Cette nouvelle va en tout cas éclaircir la situation pour la descente en P1 ou en P2. Les « Merles » auraient dû basculer en Deuxième Provinciale suite à leur cession de patrimoine fautive et provoquer une certaine migraine pour les clubs en lutte pour la descente mais aussi pour le C.P. dans l’organisation des futures séries. Tout cela n’est plus d’actualité. Seul le cas de Spy en D3 Amateurs reste important à suivre. Si les Spirous, actuellement dans la zone rouge, chutent en P1, il y aura trois descendants de P1 vers la P2 et un barrage entre les 14e de P2 où le perdant sera renvoyé en P3.

La Meuse, Jérôme Nellis, 4-4-2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters