Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Richelle - UR Namur 3-1. Des Merles transparents et tenus au silence.

5 mars 2018 - 17:02

À part un but gag, il n’y a pas eu grand-chose de convenable à se mettre sous la dent. Les joueurs, eux, ne peuvent toujours pas s’exprimer.

 

C’est sur un terrain dégelé et gras que les renforts Kemo Kenneh et Joao Mendy, transférés cet hiver, ont fait leurs premiers pas sous la vareuse de l’UR Namur.

Mais le début de match ne se passe pas bien pour des Namurois globalement dominés. Les quinze premières minutes se déroulent quasiment exclusivement dans la moitié de terrain namuroise sans que Richelle ne parvienne à se créer de réelles occasions. Pour la première possibilité sérieuse des Merles, il faut attendre la 14e mais la tête de Bajraktari passe au-dessus. Le match s’équilibre quelque peu et, après un coup franc, puis un corner, Namur parvient à ouvrir le score par Kenneh. Premier match et premier but, donc, pour le Français.

Cinq minutes plus tard, Kenneh, encore lui, sert Bajraktari qui frappe à côté. Le jeu des deux côtés est assez brouillon, ce qui va permettre à Richelle d’égaliser dans les arrêts de jeu de la première période. Musch dévie dans ses filets une frappe de Niang (1-1) quelques secondes avant le retour au vestiaire.

Toujours dur à encaisser à ce moment du match.

Scianguetta dans le bêtisier

À la reprise, Namur se montre un peu plus vaillant mais sans parvenir à concrétiser. Par contre, à la 55e, Pohl réussit une belle reprise de volée et troue les filets namurois pour faire 2-1.

À partir de la 60e minute, les Namurois semblent amorphes, démotivés. Sur un contre, Spiniello fonce balle au pied vers le but, tente de lobber le gardien mais la balle passe à côté de la cage. Malgré l’exclusion de Gérard (75e), Namur encaisse un troisième but. Un lob de Laruelle sur Scianguetta qui rate sa sortie et qui risque bien de se retrouver dans les bêtisiers de l’année…

Namur reste logiquement à la quinzième et avant-dernière place du classement (9 points) avec, de loin, la pire défense de la série (88 buts encaissés). Et le mutisme imposé aux joueurs continue.

Arbitre: Letihon.

Cartes jaunes: Spano, Kanga, Deghaye, Castela, N’Kodi.

Carte rouge: Gérard (75e).

Buts: Kenneh (0-1, 27e), Musch (1-1 c.s.c., 45e+2), Pohl (2-1, 55e), Laruelle (3-1, 70e).

RICHELLE: Gérard, Deghaye, Wangermez (22e Niro), Bisconti (36e Castela Cerro), Renaud, Hansen, Mignon, Pohl, Spano (65e Laruelle), Niang, Piccoli.

UR NAMUR: Scianguetta, Shahini, Kenneh, Bajraktari, Thomas, Bukran, N’Kodi, Kanga, Hengen (60e Spiniello), Musch (60e Paquet), Mendy.

L'Avenir, 5-3-2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters