Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Un repreneur pour l'UR Namur ?

3 janvier 2018 - 17:27

Plus encore que les derniers jours de 2017, les premiers de cette année 2018 s’annoncent cruciaux pour l’Union Royale Namur.

D’ici la fin de cette semaine, l’une des pistes avancées pour la reprise du club – l’une en provenance d’Allemagne et l’autre de France mais toutes deux issues de sociétés très renommées – pourrait aboutir. Les réunions se multiplient discrètement. Tant qu’aucune issue ne se dégage clairement, personne ne veut trop en dire. Les intéressés préfèrent rester dans l’ombre pour l’instant. Faire les choses dans l’ordre, en voilà une bonne idée. Mais cela devrait bientôt «passer ou casser», nous résume-t-on.

Pour rappel, la semaine dernière, des émissaires ont visité les installations namuroises (le stade communal et le site de Mascaux). Ils doivent encore se réunir aujourd’hui et/ou demain pour aborder d’autres volets du dossier namurois et trouver un accord avec celui qui est toujours, jusqu’ici, le patron du club, Lucien Roméo. Mais pour ces potentiels repreneurs qui, nous dit-on, pourraient même travailler main dans la main -, l’important, c’est l’école des jeunes. La (triste) destinée actuelle de l’équipe première ne représente pas un frein ni une crainte insurmontable car le projet chuchoté se veut costaud et durable. Chaque chose en son temps, donc.

Sportivement, l’avenir de l’équipe reste en suspens. Lanterne rouge de la division 3 amateurs, l’UR Namur doit normalement disputer son prochain match de championnat le samedi 13 janvier, à domicile contre Longlier. Sauf que l’entraîneur Steve Pischedda ne sait toujours pas quel noyau il aura à sa disposition. Il doit lui aussi rencontrer les investisseurs potentiels ces jours-ci pour évoquer l’aspect sportif. Ira-t-on au bout de la saison? Si oui, avec quels joueurs? Voire quels transferts extérieurs? Si tout va bien, il est à espérer que Namur s’entraînera mardi et jeudi prochains. Pas avant, faute de volontaires. Après une première partie de saison terriblement éprouvante à tous points de vue et une très (trop) longue trêve hivernale, on se demande bien dans quel état physique et mental reviendront les Merles rescapés.

L'Avenir, 3/1/2018

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Arbitre
  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters