Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

« Réparer les bêtises des autres »

12 octobre 2017 - 13:59

Tout juste rentré de Sardaigne, Lucien Romeo a appris par téléphone les différentes décisions de la commission des litiges.

«On ira en appel, que dire de plus, déclare, sans surprise, le patron des Merles. Et si on doit quand même payer toutes ces sommes, on le fera, en trouvant des accords avec les intéressés. Mais c’est clairement de l’argent lancé par la fenêtre».

Son argent, ajouterons-nous. Et c’est là que l’homme fort du club tique. «Certains ont profité de la faiblesse de dirigeants qui ont tout avalé. Conséquence, avec des conventions signées, on se retrouve coincé devant la Fédération. Devoir payer pour réparer les bêtises des autres, c’est le plus décourageant. Pourtant, dans un contrat, il y a toujours moyen d’insérer une obligation de résultat avec, par exemple, départ sans préavis si l’objectif n’est pas atteint à un moment précis. Mais on a préféré faire plaisir et tout laisser passer. On n’est pas encore mort mais ce genre de nouvelle est difficile à avaler, surtout que ce sont des dettes de l’ancienne ASBL».

«S’inspirer de la RAAL»

«Découragé mais pas abattu», voilà comment Lucien Romeo résume son état d’esprit en ce début de saison compliqué. Celui qui reste toujours le grand patron du club a toujours des projets pour l’UR.

Il a d’ailleurs programmé une réunion ce jeudi soir pour envisager le futur du matricule 156. «L’idée, c’est de créer une structure comme la nouvelle RAAL, explique le Carolo. J’ai vu les statuts du club louvièrois et ils sont vraiment bien ficelés. La société de consultance MegaraM va nous proposer de voir comment propager ce modèle à Namur. C’est une société basée à Gembloux, gérée par deux frères (les Harzée) que je connais bien et avec laquelle j’ai déjà travaillé du temps d’Action 21. Elle crée des sites internet et possède un portefeuille clients très intéressant. Je sais qu’il faudra un gros apport d’argent pour refaire la structure et susciter des vocations. Mais on y croit… »

L'Avenir, Thibaut Marmignon, 12/10/2017

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters