"Il y a dix ans, Namur battait l’Antwerp devant 2.000 personnes"

7 septembre 2017 - 15:41

L’UR Namur risque de vivre une saison difficile en D3 amateurs. Compte tenu de la cession de patrimoine jugée fautive, les Merles évolueront à l’échelon provincial la saison prochaine. On a du mal à croire que les Jaune et Noir retrouvaient la D2 nationale il y a tout juste dix ans, quarante ans après l’avoir quittée. Une promotion qui s’était jouée dans les coulisses, avec la contestation de la licence de Geel, mais toujours est-il que l’équipe était alors à sa place. "On avait surtout livré un très bon premier tour" , confie Serge Henry, le supporter de toujours. "J’ai conservé toutes les archives. Face à l’Antwerp qu’on avait battu 2-1 et OHL, on comptait 2.000 spectateurs dans le stade tandis que l’assistance moyenne était de 800. Cela contraste avec la petite centaine de personnes samedi dernier, dont la moitié a été amenée par Herstal."

Point d’orgue de la saison 2007-2008, une dixième place lors de la 19e journée alors que la série comptait 19 équipes. "Les problèmes extrasportifs ont alors commencé, mais le groupe s’était tout de même sauvé lors d’un barrage à Visé (voir ci-contre). Mon meilleur souvenir mais aussi le chant du cygne."

Il faudrait un livre pour décrire tous les déboires namurois depuis lors. Une saison 2008-2009 catastrophique (13 points), des hommes louches (Cordella et Curtak) et une implication présumée dans des paris truqués. En 2011, une relégation sur le tapis vert en promotion suite au problème d’affiliation de Nadir Sbaa. Seule lueur dans la grisaille, la montée en D2 amateurs en 2016, directement suivie d’une descente. On n’oubliera pas non plus une première cession de patrimoine finalement jugée non fautive mais dont la saga aura duré près de quatre ans (juilet 2010 à mars 2014).

Avant que le couperet ne tombe lors de la seconde. "Je suis né en 1967, lorsque Namur est descendu de D2, il faut croire que je porte la poisse", sourit Serge. "Je ne comprends pas comment l’ancienne ASBL Les Merles a pu accumuler un million d’euros de dettes. Cette saison, il n’y avait même pas d’argent pour acheter un nouveau jeu de maillots. On s’est cotisé à une trentaine pour rassembler 1.500 euros. Le nouveau directeur général, Sandro Bassani, me semble être capable de remettre de l’ordre, mais il faut aussi recréer un climat de confiance avec les joueurs. On ne connaît quasiment plus personne et la majorité d’entre eux passent à côté de nous sans même nous dire bonjour."

Piérard Grégory Publié le jeudi 07 septembre 2017 à 12h07

Commentaires

4-0
R.R.C. Mormont / U.R. Namur 3 jours
R.R.C. Mormont / U.R. Namur : résumé du match 3 jours
Namur : coach confirmé, transferts envisagés 5 jours
UR Namur : « Comm » d’hab’ ! 7 jours
U.R. Namur : nouveau joueur 8 jours
Photos saison 2017-2018 8 jours
Photos saison 2017-2018 : nouvelles photos 8 jours
1-10
U.R. Namur / R.F.C. Tilleur 9 jours
U.R. Namur / R.F.C. Tilleur : résumé du match 9 jours
Marc Beaugnée est devenu membre 9 jours
Ubaliza puni 12 jours
Quand la réussite boude Namur… 14 jours
U.R. Namur : nouveau joueur 15 jours
1-0
R.R.C. Longlier / U.R. Namur 16 jours
R.R.C. Longlier / U.R. Namur : résumé du match 16 jours

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters