Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Les Merles sont condamnés

27 mars 2017 - 18:08

Xavier Toussaint et Namur savent depuis ce dimanche qu’ils vont descendre. Il reste quatre matches pour sortir la tête haute.

Une seule unité dans l’escarcelle mais bien plus pour le moral des Namurois qui auraient pu l’emporter. Malgré ce nul, ils sont officiellement relégués.

UR Namur 1 – Solières 1

Arbitre: Pirard

Cartes jaunes: Becker, Hadim, El Badri, Thiaw.

Carte rouge: Bojovic (54e).

Buts: Becker (1-0, 52e), Lakaye (1-1, 61e).

NAMUR: Denis, Bojovic, Toussaint, Keyen, Bellia (56e Hadim), Sias (58e Bakari), El Badri, Becker, Bajraktari, Mathieu, Chemali (69e Bukran).

SOLIÈRES: Pire, Gendarme, Bury (58e Ribeaucourt), Ben Saïda (46e De Castris), Bamona, François, Bourard, Thiaw, Gerstmans, Lakaye (72e Gilsoul), Diakhate.

Malgré le temps printanier qui baigne le stade communal, personne n’avait la tête au farniente dans ce duel entre Namurois et Hutois qui n’ont pourtant plus rien à jouer cette saison. 120 secondes après le coup d’envoi, Becker se trouve bien placé face à Pire qui gagne son duel.

La réplique visiteuse émane de Ben Saïda qui trouve sur son chemin le jeune Clément Denis dont c’était la première titularisation entre les perches namuroises à 17 ans. L’engagement reste bien présent et la bataille en milieu de terrain est intense. Les Merles accélèrent dans le dernier quart d’heure et Pire se trouve encore sur la trajectoire d’une belle volée de Sias à la 45e.

« Si les Namurois mènent à ce moment-là, cela n’aurait pas été volé», reconnaît le T1 hutois, Kevin Caprasse. Une menace subie dès la 52e suite à un bel effort de l’excellent Becker qui trompe enfin Pire. Sur la remise en jeu, Denis s’interpose sur un essai de Lakaye. La main mise namuroise sur le jeu va changer ensuite suite à l’exclusion directe de Bojovic.

Les visiteurs reprennent vigueur et égalisent sur une tête bien placée de Lakaye. Les Merles subissent les derniers échanges. Ils pensent renouer avec la victoire après une longue disette mais Pire s’interpose sur un tir à bout portant de Toussaint.

À la 88e, Keyen sauve sur la ligne l’envoi de Ribeaucourt scellant un nul logique.

 

L'Avenir, 27/3/2017 - Benoît Jadot

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters