Matricule 156 - Union Royale Namur fans : site officiel du club de foot de NAMUR - footeo

Les ambitions namuroises restent intactes

22 mars 2016 - 19:03

La déception était grande chez les joueurs à l’issue de la défaite subie contre Cointe (0-2). Pas de celle qu’on ressent quand le sort ne vous a pas été favorable mais plutôt celle d’avoir été impuissant au moment d’inverser une tendance défavorable.

Pascal Bairamjan, le coach namurois, ramait un peu à contre-courant. «Déçu? Non car nous n’avons rien à revendiquer, assenait-il. Nous n’avons jamais su créer le danger hormis sur le tir d’Izerghouf au premier acte. S’il rentre, nous voyons peut-être un autre match».

«Nous en parlerons en semaine»

Un début de méthode Coué qu’il refuse dans la foulée. «Nous avons montré trop de manquements: les médians liégeois nous ont mangés, nous avons perdu trop de duels et nous étions seconds sur le ballon», énumère-t-il. Pas question pourtant d’accabler ses joueurs. «L’envie et la mentalité ne sont pas en cause. Cette série de victoires a demandé beaucoup d’efforts». Et les Merles en ont payé le prix, montrant très peu de tranchant, pas mal de joueurs évoluant en dessous de leur niveau habituel. Une certaine lassitude physique est-elle responsable de ce manque de jus? «Nous en parlerons en semaine», expose l’entraîneur carolo.

Le défenseur Loïc Thomas acquiesce. «Nous devons en revenir aux bases. Notre force, c’est le groupe. Et celui-ci continue à vouloir aller de l’avant, confirme-t-il. Notre objectif n’a pas changé, nous visons toujours le top 3». Il ne croit pas à une baisse de régime physique. «Nous sommes bien de ce côté-là grâce au bon travail de Damien Pierrard.»

Malgré ce zéro sur six, les Namurois demeurent en bonne position pour grimper d’un étage. Ce mercredi, leurs concurrents directs jouent leur match de retard et les Merles pourraient faire la bonne opération… sans jouer.

 22/3/2016

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters