Jeunesse Tamines - UR Namur : 1-4 (coupe de Belgique)

3 août 2015 - 18:17

Les Namurois ont fini le match à 9. Seule fausse note d’une rencontre qu’ils ont maîtrisé contre des Taminois pas vraiment inspirés.

Souvent sortis dès le premier tour de l’épreuve, les Namurois semblent avoir pris goût à la coupe de Belgique. Mais sur le billard de la Jeunesse, ils n’ont pas dû forcer leur talent, même réduits à neuf en fin de match, pour éliminer les Taminois. « Restons prudents, ce n’est jamais qu’un match de préparation, tempérait Pascal Bairamjan très bien placé pour savoir qu’un beau parcours en août rime parfois avec galère en championnat. On tire souvent des conclusions alors que la reprise est encore loin. Et puis Tamines a raté son match, je m’attendais à une réplique plus consistante». Vincent André confirmait: «Je pense que notre qualification très facile le week-end dernier a un peu trop mis mes joueurs en confiance. On a très mal démarré ce derby en manquant d’agressivité. Mais ce n’est pas grave, cela montre qu’il nous reste énormément de boulot. Il n’y a jamais que deux semaines que nous bossons»

Le derby démarrait sur un mode mineur et Ponlot, préféré à Prévot, de retour de vacances, n’était pas inquiété, hormis sur un tir de Porson qu’il captait sans souci. En face, Delferrière vivait également un début de match plutôt tranquille. Jusqu’à la 25e quand Toussaint se retrouvait isolé dans le rectangle par Polizzi. Delvigne accrochait le capitaine namurois. Rosmolen prenait ses responsabilités pour inscrire son premier but de la saison. Tamines tentait de réagir, timidement, à l’image du tir de De Ketelaere détourné par Ponlot ou de l’essai de Delvigne.

La deuxième période débutait sur les chapeaux de roue. Après 46 secondes, Rosmolen, bien servi par Sias au-dessus d’une défense statique, trompait facilement Delferrière. Le plus dur semblait fait pour les Merles, maîtres de leur sujet. Et sans doute trop sûrs d’eux. À l’heure de jeu, à peine monté au jeu, l’ex-Namurois Cavallo était arrêté par Thomas alors qu’il filait seul au but. Les Merles se retrouvaient à dix. Tamines en profitait. Et si l’envoi de Christ était stoppé sur la ligne par Keyen, la reprise de Tshiala, elle, filait au fond (71e ). Le match était relancé. Pas pour longtemps car plus replié depuis l’exclusion, Namur misait sur le contre. Et comme Tamines prenait des risques, en deux minutes, Laurice Simon faisait parler sa vitesse pour planter deux goals et tuer le match. L’exclusion d’Hadim, à six minutes du terme, était sans conséquence pour des Merles plutôt affûtés.


* TAMINES: Delferrière, Habdas (64e Fournier), Eputa, Gomez, L. Noël (60e Tshiala), Porson, K. Noël, Francotte, Delvigne, De Ketelaere (56e Cavallo), Christ.

* UR NAMUR: Ponlot, Hadim, Keyen, Thomas, Toussaint, Bukasa, Bombart, Polizzi, Rosmolen, Sias (74e Devroye), Simon (87e Ghaddarri).

* Carte jaune: Eputa

* Cartes rouges: Thomas (61e ), Hadim (84e , 2 c.j.).

* Buts: Rosmolen (0-1 pen., 25e ; 0-2, 46e ), Tshiala (1-2, 71e ), Simon (1-3, 77e ; 1-4, 79e ).

* Arbitre: Bury

Source : L'Avenir, 3/8/2015  
http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150802_00683249 

Commentaires

UR Namur : « Comm » d’hab’ ! environ 3 heures
U.R. Namur : nouveau joueur environ 23 heures
Photos saison 2017-2018 environ 24 heures
Photos saison 2017-2018 : nouvelles photos 1 jour
1-10
U.R. Namur / R.F.C. Tilleur 1 jour
U.R. Namur / R.F.C. Tilleur : résumé du match 1 jour
Marc Beaugnée est devenu membre 1 jour
Ubaliza puni 5 jours
Quand la réussite boude Namur… 7 jours
U.R. Namur : nouveau joueur 8 jours
1-0
R.R.C. Longlier / U.R. Namur 9 jours
R.R.C. Longlier / U.R. Namur : résumé du match 9 jours
"Il y a dix ans, Namur battait l’Antwerp devant 2.000 personnes" 12 jours
UR Namur: Sandro Bassani, comme chef d’orchestre 14 jours
U.R. Namur : nouveau joueur 15 jours

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Joueurs
  • 21 Supporters